Fizahan-teny

Ohabolana : manenjika

Ohabolana Akoholahy an-tanàna, ka samy manenjika ny resiny. [Rinara 1974]

Ohabolana Aza fatra-pitia tsikovoka, fandrao manenji-boantay. [Cousins 1885 #384, Rinara 1974]

Ohabolana Aza manenjika ny osa fandrao mba sehatry ny mahery. [Rinara 1974 #675]

Ohabolana Hay adala manenjika adala, ka ifanenjehana koa avy eo. [Rinara 1974 #1290]

Ohabolana Hoatr' an--dRafotsibe nanenji-tsintsina : " izy ety, izaho ery " . [Veyrières 1913 #1874]
Rafotsibe manenji-jana-tsintsina: "Izaho etý, izy erý!". [Houlder 1895]
Rafotsibe nanenji-jana-tsintsina : " izaho ety, izy ery " . [Veyrières 1913 #1874, Cousins 1885 #2616]
Rafotsibe nanenji-jana-tsitsina : izaho ety, izy ery. [Rinara 1974 #227]
Rafotsibe nanenjika taintaina, ka "ho aiza raha ela ?". [Cousins 1885 #2615]
Rafotsibe nanenjika tsintsina, ka "ho aiza raha ela" . [Veyrières 1913 #1913]
Dikanteny frantsay C' est comme la vieille qui poursuivait un oiseau : il était ici, dit-elle, et moi là. [Veyrières 1913 #1874]
La vieille femme poursuivant un petit oiseau: "Moi, je suis ici, et lui est là-bas" . [Houlder 1895]
Vieille qui s' est lancée à la poursuite d'un oiseau : où ira-t-il si cela dure longtemps, s' écrie-t-elle. [Veyrières 1913 #1913]
Fanazavana frantsay Ce n' est plus de son âge de poursuivre ainsi un oiseau. Sens plus général : espérer beaucoup et n'obtenir aucun résultat. [Veyrières 1913 #1874]
Ce n' est plus de son âge de poursuivre un oiseau. [Veyrières 1913 #1913]
Comment parvenir à l' attraper dans ces conditions! [Houlder 1895]

Ohabolana Manenji-balala maina andro, ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso. [Veyrières 1913]
Manenji-balala main-andro, ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso. [Cousins 1885 #1608]
Manenji-balala main' andro, ka raha tsy azoko anio, azoko rahampitso. [Rinara 1974 #2096]
Misambo-balala maina andro, ka raha tsy azoko anio, azoko ampitso. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Poursuite de sauterelles par un jour de clair soleil : si je ne les prends pas aujourd' hui, je les prendrai bien demain. [Veyrières 1913 #5858]
Fanazavana frantsay Par un temps sec, les sauterelles volent bien ; on espère que la pluie viendra et que la prise sera plus facile, car les sauterelles auront les ailes mouillées. Il ne faut pas se décourager au premier insuccès. [Veyrières 1913 #5858]

Ohabolana Manenji-dambo alina : manasa anazy mody. [Samson 1965 #M39]
Manenji-dambo hariva ka maniraka azy hody. [Rinara 1974 #2097]
Manenji-dambo hariva: maniraka azy hody. [Veyrières 1913 #3031, Cousins 1885 #1609, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Poursuivre le soir un sanglier, c' est le renvoyer chez lui. [Veyrières 1913 #3031]
Poursuivre un sanglier le soir ne sert qu' à le faire rentrer dans son repaire (litt. le renvoyer chez lui). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des fainéants et des mauvais sujets. [Veyrières 1913 #3031]

Ohabolana Mpanakalo rano tratr’ orana : enjehin’ ny varotra ataony. [Cousins 1885 #1962]
Mpanakalo rano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rinara 1974 #2571, Veyrières 1913]
Mpanakalo rano tratr' orana, ka enjehin' ny zavatra ataony. [Houlder 1895 #1716]
Mpivaro-drano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rajemisa 1985]
Mpivaro-drano tratr' orana, ka ny varotra atao ihany no manenjika. [Veyrières 1913]
Fanazavana malagasy Ilazana ny mpanao ratsy ivalian' ny ratsy fanaony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Marchand d' eau pris par la pluie : il est poursuivi par ce qui fait l' objet de son commerce. [Veyrières 1913 #2728]
Un débitant (litt. changeur) d' eau atteint par la pluie est ainsi poursuivi par la chose dont il s' occupait (c.à.d. par l' eau). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay On est puni par où l'on a péché. [Veyrières 1913 #2728]

Ohabolana Ny manenjika ny osa, enjehin' ny mahery kosa. [Veyrières 1913 #2737, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Celui qui persécute les faibles, sera un jour persécuté par les forts. [Veyrières 1913 #2737]
Ceux qui poursuivent (ou persécutent) les faibles, seront à leur tour poursuivis (ou persécutés) par les forts. [Houlder 1895]

Ohabolana Tany Imano re no nokekerin' alika fony fahavaratra, ka ambaraka ny efa aty Ilavatehezana avy ankehitriny no malonilony manenjika amboa mba hivaliana faty. [Veyrières 1913 #6384]
Dikanteny frantsay Il a été mordu par un chien dans l'Imano pendant l' été, et à Ilavatehezana maintenant il poursuit les chiens pour se venger. [Veyrières 1913 #6384]
Fanazavana frantsay Il n' oublie pas. [Veyrières 1913 #6384]

Fizahan-teny