Teny iditra fanavy (avy)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny anglisy  [Richardson 1885] [Mod. s. from manavy (avy).] A charm against intermittent fever.
Fanazavàna teny frantsay  [David: Dialectes (takila F)] [Tankarana] remède.
  [Boiteau 1997] [Tandroy] (de manavy : avoir la fièvre paludéenne, faire un accès de malaria). Nom donné spécialement à : Dracaena reflexa Lam. (Asparagaceae). On administre la décoction des écorces aux malades, pendant et après les accès de malaria. Mais c'est une plante magique, à laquelle on attribue de multiples vertus. Son efficacité thérapeutique est douteuse. Ce même emploi a pourtant été signalé anciennement sur la côte Est par Chapelier, 1803. Nom des plantes utilisées dans le traitement du paludisme. Ajouter à l'espèce citée :
¶  [Betsileo] Macaranga echinocarpa Baker (Euphorbiaceae) ;
¶  [Bezanozano, Tanala] Canthium blepharodon Arènes ex Cavaco (Rubiaceae) ;
¶  [Betsimisaraka] Saldinia proboscidea Hochr.(Rubiaceae). D'après Descheemaeker, Macaranga echinocarpa Baker est également employé en médecine vétérinaire, contre la maladie du porc dite ramoretaka.
Voambolana 
Anarana siantifika Canthium blepharodon, Dracaena reflexa, Macaranga echinocarpa, Saldinia proboscidea

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31