Teny iditra hazomalefaka (hazo, malefaka)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny anglisy [malefaka, supple.] a shrub whose wood is used in making drums. Casearia lucida , Tul. [Richardson 1885]
Fanazavàna teny frantsay  [Merina] (de hazo : bois et malefaka : flexible, élastique Casearia lucida Tul. (Salicaceae). Bois léger et tendre, se taillant bien tout en conservant une remarquable élasticité contrairement à celui de hazomalaina. On en fait principalement des tambours et des instruments à percussion. Un proverbe dit : «  hazomalefaka : andrarezina » ; c'est une critique des ignorants qui croyaient que tous les bois blancs et tendres étaient de l' andrarezina, bois sans valeur ; le sens général est donc : il ne faut pas confondre les choses de même apparence. C'est un des rares proverbes au monde qui ne comporte que deux noms de végétaux. Le décocté des feuilles et écorces est réputé antalgique. Il entrait, avec d'autres ingrédients dans l'ody mosavindreniny ou sortilège jeté par la mère. Le Tantaran'ny Andriana rapporte : « Il y a des mères qui ensorcellent leurs enfants, dit un mpisikidy, elles cherchent à les faire mourir ; elles jettent des sorts sur la nourriture qu'ils doivent prendre car leurs enfants sont très nombreux et elles ne peuvent les nourrir. C'est pour cela qu'elles les font mourir ». C'est dans de tels cas qu'on pratiquait l'ody mosavireny. On prenait les feuilles du sangasanganandevolahy, du hazomalefaka, du hazomiaroteny, on les écrasait ensemble et on en administrait le suc exprimé à l'enfant. Les mêmes ingrédients servaient à préparer un bain de vapeur pour la mère (voir Tantara, ed. française 1974, Tome I, p.192). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Casearia lucida

Nohavaozina tamin' ny 2022/06/03