Teny iditra kelimanjakalanitra (kely, zaka, lanitra)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy Karazan-javamaniry modimodia na mihorongoròna [Rajemisa 1985]
Fanazavàna teny frantsay Nom donné jadis à la sensitive quand on l’employait comme préservatif contre la pluie. Mimosa pudica. Comme modimodia [Abinal 1888 takila 321]
  [Betsileo, Bezanozano, Merina] (ce nom veut dire littéralement « petite mais qui gouverne le ciel ».) C'est le nom de toutes les plantes à feuilles mobiles, comme les sensitives. Elles étaient dédiées à l'idole du même nom : kelimanjakalanitra. On croyait qu'elles avaient, comme cette idole, le pouvoir d'empêcher les orages violents, la grêle, qui détruit les récoltes. Souvent encore ces plantes sont attachées au sommet d'un piquet qu'on fiche en terre pour protéger un champ cultivé. Certaines personnes les portent aussi sur elles comme talisman contre les mauvais sorts. Ce sont principalement : (betsimisaraka) Mimosa pudica L. (Fabaceae) ; la sensitive. Plante pantropicale bien connue, dont les feuilles se replient, en position de sommeil, dès qu'on les touche.
¶  [Betsileo, Bezanozano, Merina] sur les hauts plateaux où la sensitive ne peut croître, ce sont plutôt : Cassia mimosoides L. (Fabaceae) et Oxalis sensitiva L. (Oxalidaceae). On les attache en haut d'un piquet comme odi-orana (protection contre l'orage) ou odi-havandra (protection contre la grêle). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Cassia mimosoides, Mimosa pudica, Oxalis sensitiva

Nohavaozina tamin' ny 2022/05/10