Teny iditra lalondo (londo)
Sokajin-teny mpamaritra
Fanazavàna teny malagasy  [Rakotosaona 1975] [Sakalava] maty nanapoizin-tena

Teny iditra lalondo
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Boiteau 1997] [Mahafaly, Sakalava] (de londo : assoupissement, pesanteur, et même évanouissement, syncope, allusion aux propriétés toxiques de cet arbre). Roupellina boivinii (Baill.) Pichon (Apocynaceae). Toutes les parties de cet arbre, parfois réduit à un arbuste, renferment des osides cardioactifs. Il était cependant employé en médecine populaire en dépit de sa toxicité. Léo Samat signalait son emploi contre le kola, sorte de gomme syphilitique, mais probablement les applications externes (d'après fichier Grandidier). Les osides cardiotoniques du lalondo (proche parent des strophanthus africains) ont été étudiés par Reichstein et coll. voir Helvetica Chim. Acta 35 (2), p. 442-446 (1951), 35 (3), p. 730-745 et 673-686 (1952) . 36 (2), p. 370-376 (1953).
Voambolana 
Anarana siantifika Roupellina boivinii

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31