Teny iditra mera
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy  [Taisaka] aretina an-kasarotana, kobay [Rakotosaona 1975]
Voambolana 

Teny iditra mera
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Tankarana] nom d'une espèce d'arbre [David: Dialectes (takila M)]
 (de mera ou merana : fort, puissant). Nom donné à de nombreux arbres, soit parce qu'ils sont de belles proportions, soit parce qu'on en administrait la décoction comme tonique, pour redonner des forces. Parfois pour ces deux raisons. Nous avons relevé sous ce nom, suivant les dialectes :
¶  [Sakalava] Brachylaena perrieri (Drake) Humbert (Asteraceae). Arbre d'une dizaine de mètres, des forêts tropophiles. La décoction des feuilles et écorces, très amère, passe pour un stimulant puissant. On la préconise dans les affections hépatiques, l'inappétence et contre l'impuissance.
Cordia mairei Humbert (Boraginaceae)
Vitex leandrii Moldenke (Lamiaceae). Nom malgache relevé par Leandri sur le type de l'espèce
Capurodendron mandrarense Aubrév. (Sapotaceae).
¶  [Betsimisaraka] Kigelianthe coccinea (Scott-Elliot) H.Perrier (Bignoniaceae). Fruits comestibles.
¶  [Taisaka] Humbertia madagascariensis Lam. (Convolvulaceae). Arbre à bois imputrescible ; renfermant une lignine qui le protège contre les moisissures. Voir aussi endranendrana.
¶  [Tanosy] à Fort-Dauphin, Hugon (1818) écrit : « arbre à feuilles comme l'olivier, à coeur jaune, dur comme le buis ; ne sent rien ; probablement Noronhia sp. (Oléaceae)
¶ Voir aussi merana (autre prononciation du même mot) [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Brachylaena perrieri, Capurodendron mandrarense, Cordia mairei, Humbertia madagascariensis, Kigelianthe coccinea, Noronhia sp., Vitex leandrii
Mpitovy hevitra merana

Nohavaozina tamin' ny 2022/05/06