Teny iditra tsimahalatsaka (tsy, latsaka)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy  [Rajemisa 1985] Anarana hafa ilazana ny tsimperifery
  [Akademia 2005 takila 1042] ( Piper borbonense) zavamaniry fahita any an'ala, misy voanymadinika an-tsalohiny ka miloko mena rehefa masaka, mani-pofona, mamy am-boalohany fa masiatsiaka am-parany toy ny dipoavatra vahiny ny tsirony, raha totoina dia afangaro amin'ny sakay voatoto matetika: Eny amin'ny tsenan' ambamnivohitra matetika no ahitana ny tsimahalatsaka amidy.
Fanazavàna teny anglisy  [Richardson 1885] [ tsy mahalatsaka ] a climbing plant. Same as sakavirombato (Bets.), and tsimperifery
Fanazavàna teny frantsay  [Boiteau 1997] (de tsy : négation ; et mahalatsaka : que l'on peut avaler ; allusion à sa saveur brûlante). Suivant les régions :
¶  [Bezanozano, Merina] C'est le nom donné aux Poivriers sauvages : Piper borbonense (Miq.) C. DC. cité par Grandidier, qu'il vaut mieux appeler Piper pyrifolium Vahl (description antérieure) et Piper pachyphyllum Baker (Piperaceae). Souvent appelés aussi tsimperifery . D'après Grandidier, leur décoction était administrée comme reconstituant dans les cas de grande fatigue. Le Dr Fontoynont (communication personnelle) la tenait pour spécifique des fièvres bilieuses hématuriques, complication fréquente à l'époque des accès de paludisme.
Voambolana 
Anarana siantifika Piper borbonense, Piper pachyphyllum, Piper pyrifolium
Mpitovy hevitra sakavirombato ~ tsimperifery

Teny iditra tsimahalatsaka
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Boiteau 1997] [Tsimihety] (de tsy maha : qu'on ne peut pas ; et latsaka, ici dans le sens de laisser tomber à terre, gaspiller). Cissus microdonta f. deltoidea Desc. (Vitaceae). Les fruits de ce cissus sont très appréciés et on s'efforce de les ramasser sans en perdre. Nom et identité d'après Desc., dans Humbert, Flore de Madagascar, Vitaceae (1967), p. 102.
Voambolana 
Anarana siantifika Cissus microdonta f. deltoidea

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31