Teny iditra tsimperifery (ferifery)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy  [Rajemisa 1985] Zavamaniry masiatsiaka ny voany toy ny dipoavatra vahiny, izay atao koa hoe tsimahalatsaka
  [Akademia 2005 takila 1044] ( Piper borbonense) jereo tsimahalatsaka
Fanazavàna teny anglisy  [Richardson 1885 takila 701] a climbing plant affording a pepper largely used. Piper borbonense, C. DC. Same as voamperifery, sakavirombato (Betsileo), and tsimahalatsaka.
Fanazavàna teny frantsay  [Abinal 1888 takila 773] espèce de poivrier. Piper borbonense
  [Boiteau 1997] [Betsileo, Merina] ou tsiperifery (vient de ferifery ; tsim- est ici l'équivalent de kim- préfixe à sens augmentatif). Nom des Poivriers sauvages employés comme condiment. Ce sont principalement :
-- Piper borbonense (Miq.) C. DC. (Piperaceae).
-- Piper pyrifolium Vahl (Piperaceae).
-- Piper pachyphyllum Baker (Piperaceae).
¶ Noms relevés anciennement par Richardson, Malzac, Grandidier et surtout Baron qui a consacré un article à ces plantes dans la revue Antananarivo Annual de 1885 (en anglais). Très utilisés aussi en médecine populaire. D'après le Dr Fontoynont (communication personnelle), la décoction passait pour le meilleur traitement des fièvres bilieuses hématuriques à l'époque où le paludisme faisait les pires ravages. Même les Européens l'utilisaient dans ces cas. D'après Descheemaeker, de nos jours, on l'emploie surtout contre certaines toux des enfants. Concentrée, elle est administrée aux hommes surtout dans les états d'ivresse ; aux femmes en cas de complications après l'accouchement ; et même dans les cas réputés incurables tels que l'épilepsie. C'est une plante magique, employée lors de certains exorcismes.
Voambolana 
Anarana siantifika Piper borbonense, Piper pachyphyllum, Piper pyrifolium
Tsipelina hafa 
Mpitovy hevitra ferifery ~ tsimahalatsaka
Kamban-teny, lohateny, anarana 
Ohatra  [Rakotomalala: Ianareo] Tsy mitambitamby amin'ny tsimperifery izahay Fa manana sakay tsara fefy;

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31