Teny iditra voafatra (fatra)
Sokajin-teny matoanteny mpamaritra lasa
Fanazavàna teny anglisy measured. [Richardson 1885]
Fanazavàna teny frantsay Mesuré
¶ fig. payé [Abinal 1888]
Ohatra Vantany vao voafatra ny siramamy, vita daholo ny momba azy rehetra ao an-tanàna [Rakotonandrasana: Tantsaha, takila 33]

Teny iditra voafatra
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay appellation botanique [Rakotovao: Bois]
  [Betsimisaraka] Nom relevé par L. A. Chapelier, lettre du 2 Prairial An 12 (22 Mai 1804) avec l'orthographe « Voué-Fateh » (d'après Chapelier ce nom signifie : « fruit acerbe »). Terminalia pumila Thouars ex Tul. (Combretaceae) D'après G. Fontoynont, Bull. Acad. Malgache 10, p. 304, note 3 (1912) et p. 341. « Les Malgaches s'en servent, écrit Chapelier, en décoction pour guérir le dévoiement (diarrhée persistante). Les fruits qui sont de la grosseur d'une noisette contiennent un noyau anguleux, fort dur, qui est recouvert d'une verte, mince et de goût acerbe. Son bois, recouvert d'une écorce d'un gris cendré, est jaunâtre ou rougeâtre, pesant, compact, très dur et comme huileux, et répand lorsqu'on le coupe une odeur analogue à l'huile dans laquelle on a fait infuser des fleurs de Mélilots ». Ce bois est effectivement riche en substances coumariniques et a des propriétés anti-coagulantes. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Terminalia pumila
Mpitovy hevitra harahara ~ sotro ~ tsiavango

Nohavaozina tamin' ny 2022/06/04